Quel type de ramonage choisir pour votre cheminée ?

Quel type de ramonage choisir ?

Vous avez chez vous une cheminée qui vous apporte chaleur et convivialité dans votre foyer. Après usage, vous devez vous en occuper et la nettoyer afin qu’elle ne perde pas en efficience. Le ramonage de votre cheminée vous permet ainsi de vous assurer de son bon fonctionnement. Le moment est venu pour vous de faire le ramonage de votre cheminée et vous vous demandez quel type de ramonage effectuer. Nous vous fournissons ici toutes les informations à savoir afin de choisir le meilleur type de ramonage pour vous.

Qu’entend-on par « ramonage de cheminée » ?

Comme tout espace usager, les cheminées ont besoin d’entretien. Un ramonage de cheminée, c’est le nettoyage des tuyaux dont le rôle est l’évacuation de la fumée de votre cheminée. Afin de s’assurer de son bon fonctionnement, il faut éliminer les dépôts de cendres et de poussière dans les conduits selon une certaine périodicité.

Que ce soit une cheminée, un poêle à bois, une chaudière ou tout autre appareil de chauffe, ils doivent être ramonés pour une productivité optimale et pour la sûreté des usagers. L’opération consiste principalement à enlever les résidus qui s’accumulent sur les parois du conduit afin d’en améliorer la productivité.

À quoi sert le ramonage ?

Quand elle est en fonction, comme tout appareil de chauffe, votre cheminée produit des cendres, des fumées toxiques qui s’amoncellent dans les conduits. En effet, le ramonage sert essentiellement à récurer les conduits afin d’éviter tout risque d’embrasement du conduit, à améliorer le fonctionnement de la cheminée ; mais aussi pour être en accord avec la loi qui impose le ramonage des cheminées. Et enfin, à faire des économies grâce à un entretien de l’installation. Vous avez donc de bonnes raisons de ramoner votre cheminée ! Ce ramonage peut s’effectuer chimiquement ou manuellement.

La méthode de ramonage adaptée pour vous !

Peu importe le type de votre cheminée, vous avez principalement deux méthodes de ramonage qui se présentent à vous.

Le ramonage manuel ou mécanique est le procédé classique de ramonage avec laquelle vous vous servirez d’une tige métallique pour enlever les suies. Ce type de ramonage vous assure une manipulation parfaite de votre installation de chauffage lors des futures utilisations.

Le ramonage chimique, quant à lui, consiste à réaliser la combustion des éléments chimiques pour éliminer les déchets entassés pendant l’usage du chauffage. Pour ce ramonage, vous utiliserez donc des solutions chimiques de ramonage.

Le choix du type de ramonage s’avère plutôt très aisé, parce qu’aucun autre type ne remplace le ramonage traditionnel, qui est incontournable. Vous pouvez avec recours au ramonage chimique en complément, mais cela ne remplace d’aucune façon le ramonage classique. De plus, pour les assurances, les certificats présentés dans les ramonages chimiques ne sont d’aucune valeur. En effet, la manière chimique vous permettre de garder une canalisation d’aération propre toute l’année. En revanche, il est essentiel pour vous de réaliser plus d’un ramonage mécanique annuellement. Et afin de vous assurer un ramonage intégral et efficace, vous pouvez choisir de vous adresser à un professionnel.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *