Les types de ramonages qui existent

Les types de ramonages

S’il y a un élément de sécurité de votre maison avec lequel il ne faut pas vous amuser, c’est le ramonage. Le ramonage est l’entretien des conduits de ventilation d’une cheminée, mais aussi d’un poêle à bois et de toute autre installation de chauffe. Cette action, qui consiste essentiellement à se débarrasser de l’entièreté de la suie et autre déchet qui s’empilent sur les faces de la canalisation, permet d’augmenter sa productivité et votre sûreté. Il faut savoir pour cela les différents types de ramonage de votre cheminée. Nous épiloguons dans cet article sur les deux types de ramonage que vous pouvez utiliser pour lustrer vos conduits.

Le ramonage, qu’est-ce que c’est ?

Le ramonage est le fait d’éliminer de votre cheminée, chauffage ou chaudière les dépôts de sciures de bois. Que vous utilisiez le ramonage pour votre chauffage, du gaz ou du bois, il y a à la longue des encrassements qui se créent dans le conduit de votre cheminée ou chauffage et vous devez les nettoyer afin d’optimiser le rendement de votre installation.

Ainsi selon l’usage que vous en faites, vous devez ramoner votre cheminée au moins une fois par an selon la loi. Cette action vous permet ainsi d’éviter les risques de flambée dans votre conduit, de diminuer la pollution, de prévenir tout risque d’intoxication au monoxyde de carbone, etc., et vous avez à cette occasion un choix de type de ramonage à réaliser.

Le ramonage mécanique appelé aussi ramonage manuel

Perçue comme la meilleure méthode de ramonage, c’est une technique traditionnelle faite par un prestataire qui va directement introduire dans le tuyau de votre cheminée un « hérisson » pour nettoyer et enlever des parois toute la saleté amoncelée durant son utilisation. Pour un nettoyage optimal, le balai-hérisson est joint à une perche et explore toute la dimension de la canalisation, par son débouché au niveau de la toiture, ou par l’entrée de l’âtre.

Bien que cette méthode soit la seule qui offre une garantie de nettoyage parfaite de votre conduit d’aération, vous devez tout de même protéger votre maison lors du ramonage, car la méthode s’avère plutôt salissante. Et, même s’il s’avère convenable de faire tout seul l’opération de ramonage, il est extrêmement conseillé d’avoir recours à un expert.

Le ramonage chimique

Pour vous assurer un fonctionnement parfait de votre cheminée, vous pouvez opter pour le ramonage chimique, qui consiste à utiliser des éléments chimiques qui lessivent le tuyau d’aération de votre âtre par l’élimination des résidus amoncelés sur la face circulaire de la canalisation lors de l’utilisation de votre outil de chauffe.

Pour un ramonage chimique, deux types de matériaux sont nécessaires, la poussière de ramonage, accessible en petite quantité et composée de carburants consolidés et de cristaux d’argent hyperactifs. Et la bûche de ramonage, ayant l’apparence d’un bout de bois, mais qui contient des substances chimiques qui aideront à détruire la suie accumulée.

Le ramonage chimique maintiendra votre conduit dans des circonstances parfaites de fonctionnement durant toute l’année, en réduisant les risques d’incendie pour un prix très compétitif, afin d’éviter tout risque d’intoxication, faites appel à un professionnel pour sa réalisation.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *